Le cimetière militaire français de Salonique, en Grèce.

Publié le 22 Juillet 2017

Hôpital militaire du camp de Salonique - Une chambre de malades. 1918.

Hôpital militaire du camp de Salonique - Une chambre de malades. 1918.

Le cimetière militaire français de Zeitenlick à Thessalonique (Salonique), en Grèce, rassemble les corps de 8.309 soldats morts pour la France sur le front d'Orient, lors de la Première Guerre mondiale.

 

A l’automne 1915, l’expédition franco-britannique des Dardanelles, destinée à couper les Turcs des Empires centraux, est un échec. L’entrée en guerre de la Bulgarie, en octobre, entraîne l’effondrement de la Serbie. Les troupes de l'Entente débarquent à Thessalonique, dans une Grèce initialement neutre, divisée entre les partisans de l’Entente ralliés autour du Premier Ministre Vénizélos et les sympathisants des Empires centraux représentés essentiellement par la Cour.

 

Ce front est resté statique jusqu'à l'offensive en Macédoine déclenchée le 15 septembre 1918. Le général Franchet d’Espèrey contraint alors la Bulgarie, dès le 29 septembre, à demander l’armistice. Belgrade est libérée le 1er novembre, prémisse à l'effondrement des forces austro-allemandes.

 

Dès 1923, anticipant les clauses du traité de Lausanne, les autorités grecques concèdent aux Alliés un terrain proche de Thessalonique pour y installer une nécropole internationale. La partie française abrite les restes des militaires français, inhumés en divers cimetières de la Macédoine grecque, après leur regroupement en ce lieu. Ce site regroupe aussi les tombes provisoires des sépultures de guerre italiennes ainsi que celles des Serbes et du Commonwealth. Le cimetière interallié de Salonique est ainsi créé.

 

La partie française s'étend sur 3 500 m2 et rassemble 8.309 sépultures individuelles dont 208 abritent des corps non identifiés.

 

Une chapelle de style ottoman a été installée au centre du carré.

 

L’entretien de la nécropole militaire de Zeitenlick est assuré par les services du consulat général de France. Des travaux de rénovation ont été effectués en 2012.

 

Un  hommage aux combattants est rendu deux fois par an : lors d’une cérémonie fin septembre,  à laquelle participent l’association française « Mémorial du Front d’Orient » ainsi que les représentants officiels des puissances alliées et lors de la commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918.

 

 

Renseignements

Consulat Général de France à Thessalonique

8, Mackenzie King

54622 Thessalonique

Tél.: (+30) 2310 244 030/031

Fax : (+30) 2310 282839

www.consulfrance-salonique.org

Courriel : consul@consulfrance-salonique.org (link sends e-mail)

 

 

 

 

Sources :

 

  • Site Internet : www.cheminsdememoire.gouv.fr dépendant du Ministère de la Défense.
  • Ambassade de France en Grèce.
  • Photographies « Les hôpitaux du camp retranché de Salonique (1918) – Ministère de la culture – Médiathèque du patrimoine.

 

Le cimetière militaire français de Salonique, en Grèce.

Rédigé par Souvenir Français Issy

Publié dans #Carrés Militaires Monde

Commenter cet article