Au sous-lieutenant Audigier de Vanves.

Publié le 6 Novembre 2021

Au sous-lieutenant Audigier de Vanves.

René Audigier nait le 16 juillet 1894 dans le 5e arrondissement de Paris. Il est le fils de Camille André Marie (journaliste et écrivain) et Marie-Louise Corbin. En 1914, il fait partie de la promotion des élèves de l’Ecole supérieure pratique de commerce et d’industrie. Il est aussi un jeune écrivain, qui fait paraître, dans les journaux Paris-Soir, Touche à tout et Sports, des articles et des contes.

 

René Audigier commence la Première Guerre mondiale dans une compagnie du 12e chasseurs. Il est blessé face à l’ennemi le 5 juillet 1916 à Estrées, dans la Somme. Pour sa bravoure, il est cité à l’ordre de la division.

 

Devenu officier (sous-lieutenant) il intègre les bataillons du 228e régiment d’infanterie, réserves du 28e RI. Ce régiment est l’une des unités de Paris avec pour lieux de regroupement : Evreux, le fort de Saint-Denis, celui de Stains, de Montmorency, Monlignon et Domont. Le 28e fait partie de 11e brigade d’infanterie et est placé, pendant toute la durée de la guerre, à la 6e division d’infanterie.

 

Au 228e, René Audigier prend le commandement de la 6e compagnie de mitrailleuses. Il est de nouveau touché et meurt des suites de ses blessures le 27 juillet 1917. Il est de nouveau cité.

 

Fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume, il avait déjà reçu la croix de Guerre avec palme. Citation du 12 août 1917 : « Officier ayant toujours fit preuve, au cours des opérations auxquelles le régiment a pris part, de la plus grande bravoure et d'un parfait mépris du danger. A été grièvement blessé le 25 juillet 1917 en donnant à ses hommes un bel exemple d'abnégation. Une blessure antérieure, déjà cité à l'ordre ».

 

Enterré au carré militaire du cimetière de Vanves, René Audigier est mentionné sur la plaque commémorative de l’église Saint-Rémy de Vanves et sur la plaque commémorative des écrivains tués pendant la Première Guerre mondiale au Panthéon.

 

En 1920, son père fait paraître un ouvrage sur le fils : La gloire.

 

Sources :

 

  • Site Memorial GenWeb – Fiche individuelle du sous-lieutenant Audigier avec les contributions de Claude Richard, Stéphane Protois, Martine Poncelet et Laetitia Filippi.
  • Site Chtimiste.
  • Encyclopédie Universalis, dictionnaire Larousse, encyclopédie Wikipédia.
  • Service historique de la Défense – Site « Mémoire des hommes » du ministère de la Défense.

 

 

Rédigé par Souvenir Français Issy

Publié dans #Première Guerre mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :