commemorations - evenements

Publié le 19 Octobre 2008


 

Nous avons le plaisir de vous présenter la nouvelle version de notre site internet. Nous l'avons voulue plus claire, plus aérée, avec un choix de couleurs pastel.

De plus, nous avons ajouté une rubrique (sur la gauche de l'écran) : "Mémoire des hommes". Vous cliquez sur le lien et vous êtes sur le site "Mémoire des hommes" du ministère de la Défense. En entrant dans la rubrique "Recherche", vous pourrez découvrir les conditions de disparition de vos aieux à l'occasion des derniers conflits que la France ait connus.

Par ailleurs, comme chaque année, le Souvenir Français sera très actif au mois de novembre :

- Quête nationale : les 31 octobre et 1er novembre, nos quêteurs seront aux portes du cimetière communal pour récolter des fonds en vue de fleurir des tombes délaissées de nos Morts pour la France.

- Flammes de la Mémoire : le 10 novembre à 18h20, le Souvenir Français organise l'opération "Flammes de la Mémoire" avec le dépôt d'une bougie sur le monument aux morts, square Bonaventure Leca. Venez nombreux.

- Commémoration de l'armistice de 1918 : le 11 novembre, pour la célébration du 90ème anniversaire de l'armistice, le Souvenir Français participera à l'ensemble des cérémonies, dont le déroulement sera affiché sur les panneaux municipaux.


 

Voir les commentaires

Publié le 7 Septembre 2008

Discours d'André Santini pour l'anniversaire de la Libération d'Issy.

 

A l’occasion du 64ème anniversaire de la Libération de Paris, qui marque également celui d’Issy-les-Moulineaux, André Santini, maire et Secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique, a prononcé le discours ci-dessous. Nous tenons à le remercier ainsi que les services protocolaires d’Issy-les-Moulineaux qui nous ont autorisé à le publier (extraits). Retrouvez également les photographies dans l’album intitulé « 31 août 2008 – Libération d'Issy».

 

« Chaque année, avec la même émotion, nous nous réunissons pour marquer le souvenir des jours de la Libération de Paris et pour rendre hommage à ses glorieux acteurs.


En cette occasion, je tiens à saluer la mémoire de Guy Ducoloné qui vient de nous quitter et dont la présence était toujours riche d’enseignements lors de nos cérémonies. Tout au long de sa vie, il a défendu, en tant que résistant-déporté, les valeurs d’humanité, de fraternité et d’amitié entre les peuples (…). 

La dernière guerre mondiale, et sa fin en particulier, demeure une de nos références morales et politiques constantes. En célébrant le 64ème anniversaire de la Libération de Paris, nous entretenons là un grand événement de notre histoire locale et nationale.

 

En effet, tant de souvenirs, de tourmentes et de sacrifices restent bien ancrés dans le cœur de toutes celles et de tous ceux qui, par leur courage, leur abnégation et le don de soi, participèrent à la libération du sol de la France. Par ce qu’ils ont vécu dans leur chair et au plus profond de leur être, la mémoire de ce jour appartient à eux seuls.

 

64 ans déjà ! 64 ans et le chant de la Libération retentit, puissant encore, dans nos cœurs, à la mesure, il est vrai de l’horreur vécue. Le ferment national-socialiste avait accouché du IIIème Reich et durant quatre longues années, la France a vécu dans la peur, incrédule face à l’holocauste, à la torture, à la lâcheté et à la mort. Pourtant, notre pays a su compter sur beaucoup d’hommes et de femmes qui ont choisi le combat pour la Liberté, dans la clandestinité, dans la désobéissance aux ordres donnés par Vichy. En cette période difficile, les initiatives furent nombreuses et portèrent toutes en elles l’espoir de la Libération. 

Le 6 juin 1944, cet espoir commença à briller avec le débarquement de nos alliés sur les plages de Normandie. Le général de Gaulle destine alors à la 2ème Division Blindée de Leclerc, la conquête de la capitale.

 

La résistance isséenne a, depuis longtemps, préparé le terrain. Le 20 août 1944, le Groupe Bienvenu se met en place et les différentes organisations, jusqu’alors désunies, sont toutes réunies sous le contrôle du lieutenant-colonel Tari, commandant la 25ème division de la banlieue-sud, comprenant les compagnies d’Issy-les-Moulineaux, de Vanves, de Clamart, de Malakoff. Le 24 août, des patrouilles allemandes sillonnent la ville et échangent des coups de feu. Le soir même, un petit groupe d’hommes parvient à couper le câble téléphonique reliant le fort d’Issy aux autres unités de la Wehrmacht, isolant ce point d’appui fortement armé. Dans la nuit, les 550 Allemands de l’Ile Saint-Germain sont contraints de faire sauter leur DCA peu avant de se rendre sans condition. Après plus de cinq ans de guerre, Issy est enfin libérée mais à quel prix ! Cinq morts parmi les « Leclerc », auxquels il faut ajouter cinq FFI, autant de FTP, les dizaines de victimes des bombardements et 115 Isséens fusillés ou morts en déportation. 

Ce bilan, nous devons toujours l’avoir en mémoire. Il donne au rituel qui nous conduit chaque année à commémorer la Libération de notre Ville et celle de Paris, cette émotion profonde et sacrée.

 

64 ans après, les leçons de la Libération n’ont pas pris une ride. Nous sommes, en effet, débiteurs de ceux qui ont fait leur devoir de patriote par amour de la Liberté, par amour de leur pays, ceux-là même qui ont su, par des actions exemplaires, rendre au peuple sa fierté et à la nation son unité. Notre présence ici est le gage le plus sûr que les actions des héros de l’ombre ne soient jamais bafouées, la preuve, aussi, que nous savons nous rassembler autour d’une certaine idée de la France. 

Portons ce message à la jeune génération, celle qui, demain, se retrouvera devant ce monument. C’est elle qui devra entretenir la flamme du souvenir, seule arme utile contre l’oubli. Il dépend de chacun d’entre nous de continuer à faire vivre toutes les valeurs qui ont conduit à cette leçon de courage et de détermination que les Français Libres et les combattants de la Seconde Guerre mondiale nous ont léguée (…) ».

Voir les commentaires

Publié le 24 Juin 2008

 

Au cours du mois de février 2008, le Comité du Souvenir Français à Issy a publié un texte relatif à l’engagement dans la Résistance de notre ami, et membre actif, Jacques Vignaud. Le mardi 17 juin dernier, Jacques Vignaud a œuvré pour le Devoir de Mémoire en réalisant une conférence remarquée au sein du collège Henri Matisse d’Issy-les-Moulineaux.

 

 

Régulièrement, Jacques Vignaud rappelle cette phrase merveilleuse de Maurice Druon : « Ce sont cent mille jeunes pouilleux qui, en se levant spontanément, ont sauvé l’honneur de la France ».Jacques Vignaud s’est levé à 17 ans, quittant sur le champ sa maison et ses parents pour suivre des aînés qui lui proposaient de combattre l’Allemagne nazie. Les explications – et l’adieu à sa famille – se limitèrent à quelques mots griffonnés sur un bout de papier.

 

C’est de cet engagement, de l’amour de la patrie, d’honneur dont il a été question au cours de cette conférence ; thèmes sur lesquels les collégiens ont ensuite débattu avec notre ami Jacques.



Voir les commentaires

Publié le 15 Mai 2008



 

Comme chaque année, la municipalité d'Issy-les-Moulineaux a commémoré l'armistice du 8 mai 1945, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale. La cérémonie a été suivie d'un défilé des unités parrainées par la ville : Régiment de Marche du Tchad et Régiment de la Garde républicaine. Des représentants du navire Andromède étaient également présents, de même que des réservistes de la Marine nationale. Retrouvez toutes les photographies de cette commémoration dans l'album intitulé : "8 Mai 2008 à Issy".

Voir les commentaires

Publié le 18 Novembre 2007

Le dimanche 11 novembre 2007, le Souvenir Français d'Issy-les-Moulineaux a participé à la commémoration de l'armistice de 1918. Retrouvez les photographies de l'événement sur l'album intitulé : "11 novembre - Issy".
 



PA120021.JPG

Voir les commentaires

Publié le 14 Novembre 2007

 
Samedi 10 novembre 2007, l'opération "Flammes de la Mémoire" s'est déroulée à Issy-les-Moulineaux. La manifestation, de portée nationale, consistait, pour chaque comité local du Souvenir Français, à placer des bougies sur le monument aux Morts pour la France de chaque commune. 

Notre comité tient à remercier Monsieur Gouzel, maire-adjoint en charge des Affaires Militaires, Monsieur Raineri, de la mairie d'Issy-les-Moulineaux, ainsi que l'ensemble des présidents des associations d'anciens combattants, au premier rang desquelles il convient de citer Monsieur Poujols, Président de la section locale de l'UNC (Union Nationale des Combattants) qui a intégré notre manifestation au coeur de la cérémonie de la remise de la flamme de l'Arc de Triomphe. 

Retrouvez les photographies de l'événement dans l'album intitulé "10 novembre - Flammes de la Mémoire" (avec, entre autres, la participation de marins de l'Andromède, navire dont la ville d'Issy-les-Moulineaux est marraine).


PA110014.JPG

Voir les commentaires

Publié le 4 Novembre 2007

Commémorations de novembre.

 

Mois de novembre chargé pour le Souvenir Français !

  • - Le samedi 10 novembre 2007, à 18h15, au monument aux Morts de la ville d’Issy, esplanade de l’hôtel de ville, le Comité d’Issy-les-Moulineaux participera à l’action nationale des Flammes de la Mémoire. Cette action consistera à déposer et allumer des bougies au pied du monument, à la mémoire de celles et ceux qui ont donné leur vie pour la France. 
  • - Le dimanche 11 novembre 2007, notre comité participera aux cérémonies de commémoration de l’armistice de la Première Guerre mondiale.
  • - Le dimanche 18 novembre 2007, notre comité participera à une cérémonie nationale du souvenir, à 10 heures, au Mont Valérien. Le rendez-vous est fixé sur place à 9h30 ; un départ sera également organisé depuis l’Arc de Triomphe, à 9 heures, à l’angle haut de l’avenue Friedland. Il n’y aura pas de délégation officielle de notre comité, mais certains de nos adhérents seront présents parmi les anciens combattants et le public.

Voir les commentaires

Publié le 28 Octobre 2007

Quête nationale, le 1er novembre.

 Comme chaque année, la quête nationale du Souvenir Français se déroulera le 1er novembre.

 


Pour Issy-les-Moulineaux, les quêteurs se tiendront à l’entrée du cimetière. La quête, source de financement de l’association, sert principalement à l’achat de fleurs pour les tombes d’hommes et de femmes ayant donné leur vie pour la France et dont les sépultures sont parfois à l’état d’abandon.
Pour rappel, les trois missions du Souvenir Français sont :
 
Ø      Conservation de la mémoire de celles et ceux qui sont Morts pour la France.
Ø      Entretien des tombes et monuments élevés à leur mémoire.
Ø      Transmission aux générations successives des valeurs de la République par, entre autres, le maintien du souvenir de ces morts.
 
Par avance, nous vous remercions de votre générosité.
Le Souvenir Français, comité d’Issy-les-Moulineaux.

 

Voir les commentaires

Publié le 25 Juillet 2007

Le 21 octobre prochain, à 16h30, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, se déroulera le concert au profit du Souvenir Français. Organisé par le Comité local de Fontenay-aux-Roses (dont la Présidente est Françoise BELIN), le Gloria de Poulenc et la Messa di Gloria de Puccini seront donnés par les Choeurs de Paris et l'orchestre l'Odysée Symphonique. Pour obtenir des places, il convient de prendre contact avec les Choeurs de Paris (ou Mme BELIN) au 0146 60 67 89, 9, rue Alexandre Fleming 92260 Fontenay-aux-Roses. Le prix des places est de 25 € pour la première catégorie et de 20 € pour la seconde. Inscrivez-vous vite !




Voir les commentaires